Le point de vue des Pros

Par Stéphane Mahot, Kinésithérapeute et responsable de la structure médicale du Chambéry Savoie Handball

« Cet appareil ne révolutionne pas l'électrothérapie mais plutôt la façon de pratiquer et nous permet d’avoir une vision globale de l’entraînement. Jusqu'à aujourd'hui, nous avions au maximum 4 voies de stimulation sur un même appareil. Le MihaBodytech nous permet, par ses 10 voies de stimulation, une prise en charge complète aussi bien dans le domaine de l'esthétique que dans le domaine paramédical. La grande nouveauté, c'est l'utilisation de l'électrothérapie en synergie avec le mouvement, domaine que seul les kinésithérapeutes du sport utilisaient jusqu'à présent.

Il faut juste rappeler aux néophytes qu'une stimulation volontaire d'un groupe musculaire ne recrute que 70 % des fibres alors que, couplé à l'électrostimulation, on arrive à 100 % des fibres stimulées. Donc un gain plus rapide dans le développement musculaire ! Mais pas seulement. Car dans le domaine de l'esthétique, le recrutement en chaîne musculaire va nous permettre de renforcer des zones difficiles à travailler régulièrement mais essentielles (ex : les fessiers). La tonification en chaîne musculaire permet un remodelage du corps mais améliore également la circulation sanguine. Or, on sait depuis longtemps que le problème des femmes, c'est justement les tissus non vascularisés qui favorisent le développement de la cellulite.

Si nous prenons en exemple nos patients atteints de pathologies lombaires, le MihaBodytech va nous permettre de solliciter en même temps toute la chaîne postérieure (mollet, ischio-jambiers, fessiers, lombaires) mais aussi la paroi antérieure (abdominaux grand droit, obliques, transverses).
On obtient ainsi un travail de gainage qui, couplé à une respiration correctement enseignée, donne des résultats que nous avons longtemps recherchés chez la plupart de nos patients qui ont toujours du mal avec les exercices classiques de renforcement abdominal et lombaire.

Enfin, dans le domaine du sport, on peut aller jusqu'à associer le MihaBodytech à un travail sur vélo ou plate-forme oscillante, permettant une augmentation très significative du renforcement musculaire ainsi qu'un gainage augmenté. Nous pouvons ainsi différencier les différents types de contractions musculaires en fonction des domaines recherchés : vitesse, puissance, endurance, force maximale ou explosivité. »

 

Oliver Schmidtlein : Propriétaire du centre d’entrainement et de thérapie OS de Munich. Entraineur du club de football Bayern Munich.

« Dans notre établissement, nous utilisons Mihabodytec avec des athlètes amateurs et de compétition. Nous l’utilisons

Egalement en cas de problèmes spécifiques du dos. Son utilisation seul ou en association avec des méthodes d’entrainement conventionnelles mène à de nouveau niveaux de performance et d’endurance.

L’entrainement avec l’EMS permet d’obtenir des contractions plus fortes et plus prolongés des muscles que les contractions habituelles et ainsi, une augmentation des possibilités dans les domaines notamment de la vitesse, endurance, puissance maximale, force explosive et augmentation de la masse musculaire. Nous développons des techniques d’entrainement individuel avec différents programmes d’intensité. ».

Continue Reading

Presse, Sport de Haut niveau et Miss Univers

Le mihabodytec : un des secrets de Miss Univers

Lesnouvelles-esthetiquesSPAzoom

Continue Reading

Presses Féminines

Biba et la Presse Féminine ont testé pour vous le Mihabodytec.

Biba-Article
2015-09-071964votrebeaute-page0
2015-09-071964votrebeaute-page1
elle10042015bis-page0
fr150611graziafr-page0
fr150611graziafr-page1

 

CONTACTEZ NOUS

Vous avez une question, un objectif ?
Prenez contact pour faire le point et élaborer ensemble votre programme.

 
Adrien Rodrigues Pereira
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. I Port.06 95 27 81 83
112 Cours Albert Thomas - 69008 Lyon

   
Kevin Rimet
Mama Works : www.mamaworks.com
92 cours Lafayette - 69003 Lyon

Créé par Petite Fée © 2015