Le point de vue des Pros

Par Stéphane Mahot, Kinésithérapeute et responsable de la structure médicale du Chambéry Savoie Handball

« Cet appareil ne révolutionne pas l'électrothérapie mais plutôt la façon de pratiquer et nous permet d’avoir une vision globale de l’entraînement. Jusqu'à aujourd'hui, nous avions au maximum 4 voies de stimulation sur un même appareil. Le MihaBodytech nous permet, par ses 10 voies de stimulation, une prise en charge complète aussi bien dans le domaine de l'esthétique que dans le domaine paramédical. La grande nouveauté, c'est l'utilisation de l'électrothérapie en synergie avec le mouvement, domaine que seul les kinésithérapeutes du sport utilisaient jusqu'à présent.

Il faut juste rappeler aux néophytes qu'une stimulation volontaire d'un groupe musculaire ne recrute que 70 % des fibres alors que, couplé à l'électrostimulation, on arrive à 100 % des fibres stimulées. Donc un gain plus rapide dans le développement musculaire ! Mais pas seulement. Car dans le domaine de l'esthétique, le recrutement en chaîne musculaire va nous permettre de renforcer des zones difficiles à travailler régulièrement mais essentielles (ex : les fessiers). La tonification en chaîne musculaire permet un remodelage du corps mais améliore également la circulation sanguine. Or, on sait depuis longtemps que le problème des femmes, c'est justement les tissus non vascularisés qui favorisent le développement de la cellulite.

Si nous prenons en exemple nos patients atteints de pathologies lombaires, le MihaBodytech va nous permettre de solliciter en même temps toute la chaîne postérieure (mollet, ischio-jambiers, fessiers, lombaires) mais aussi la paroi antérieure (abdominaux grand droit, obliques, transverses).
On obtient ainsi un travail de gainage qui, couplé à une respiration correctement enseignée, donne des résultats que nous avons longtemps recherchés chez la plupart de nos patients qui ont toujours du mal avec les exercices classiques de renforcement abdominal et lombaire.

Enfin, dans le domaine du sport, on peut aller jusqu'à associer le MihaBodytech à un travail sur vélo ou plate-forme oscillante, permettant une augmentation très significative du renforcement musculaire ainsi qu'un gainage augmenté. Nous pouvons ainsi différencier les différents types de contractions musculaires en fonction des domaines recherchés : vitesse, puissance, endurance, force maximale ou explosivité. »

 

Oliver Schmidtlein : Propriétaire du centre d’entrainement et de thérapie OS de Munich. Entraineur du club de football Bayern Munich.

« Dans notre établissement, nous utilisons Mihabodytec avec des athlètes amateurs et de compétition. Nous l’utilisons

Egalement en cas de problèmes spécifiques du dos. Son utilisation seul ou en association avec des méthodes d’entrainement conventionnelles mène à de nouveau niveaux de performance et d’endurance.

L’entrainement avec l’EMS permet d’obtenir des contractions plus fortes et plus prolongés des muscles que les contractions habituelles et ainsi, une augmentation des possibilités dans les domaines notamment de la vitesse, endurance, puissance maximale, force explosive et augmentation de la masse musculaire. Nous développons des techniques d’entrainement individuel avec différents programmes d’intensité. ».

Dr. Med Gernot Felmet : Spécialiste en orthopédie et en traitement des traumatismes. Clinique des sports ARTICO à Schwenningen

« L’entrainement avec Electro stimulation de tout le corps est également utilisé dans les domaines de la médecine et de la rééducation. Nous avons intégré Mihabodytec dans notre pratique orthopédique et dans le « concept d’entrainement de mise en forme physique rapide du Dr Felmet ». Le renforcement de la musculature de tout le torse et le succès dans l’allégement des maux de dos sont tangibles et mesurables après un temps court (les mensurations des muscles du haut du corps, du torse et des extrémités inférieures sont faites dans les 6 semaines). Mihabodytec à plus que répondu à nos attentes ».


Etude de l’Université de Bayreuth :

Douleur de dos : 88% des participants à l’étude ont pu réduire visiblement leurs douleurs ! Déjà après 2 séances d’entrainement, 20% se sentaient mieux, et jusqu’à 50% après 6 semaines. Ches 44% des patients aux douleurs chroniques, toutes les douleurs avaient totalement disparu.

Etude du centre de recherche sur le cœur et diabète, Westphalie :

Insuffisances cardiaques : l’analyse démontre d’abord l’effet chez les patients présentant des insuffisances cardiaques, Les améliorations du niveau de performance, de même que de paramètres métabolique, dépassent de loin les résultats obtenus jusqu’à présent dans les autres formes d’entrainement pour la réhabilitation cardiaque.

Etude de la faculté de Cologne :

Vitesse de mouvement : la performance mesurée s’est améliorée par une augmentation du facteur vitesse d’environ 30%. Cela a une signification particulière pour la pratique sportive, car la vitesse, en général difficilement atteignable en peu de temps, s’est retrouvé optimisée.

 «L’action du Mihabodytec, seule ou en complément des méthodes d’entrainement conventionnelles, permet d’obtenir un meilleur niveau de résultats et de performances » Oliver Schmidtlein, entraineur fitness de l’équipe nationale de football allemande (2006 et 2008).

EMS de tout le corps - Étude multicentrique sur l'utilisation de l'EMS de tout le corps en centre de fitness : (VATTER, J., Université de Bayreuth, 2003; Publication AVM-Verlag Munich 2010)

Objectif
Le but de ce travail est de vérifier dans un test sur terrain que l’entraînement de tout le corps avec stimulation électrique entraine des changements positifs en force, anthropométrie, perception du corps, sensation de bien-être, facteurs généraux de santé, douleurs dorsales et incontinence urinaire.

Résultats
Après l’étude, 82,3% des sujets avaient moins de douleurs dorsales et 29,9% ne souffraient plus. Le pourcentage de sujets avec douleurs chroniques est passé de 40,3% avant entraînement à 9,3% après. 75,8% ont constaté une amélioration de leur incontinence et chez 33,3%, l’incontinence a disparu ultérieurement.
Le nombre de problèmes a fortement diminué (environ de 50%).La force maximale a augmenté de 12,2% et l’endurance de 69,3%. Les femmes (13,6%) ont eu des bénéfices plus importants que les hommes (7,3%). 18 sujets n’ont pas terminé leur entraînement. Aucun changement n’a été noté dans le groupe contrôle.
Le poids du corps et IMC sont restés pratiquement les mêmes. Le taux de graisse corporelle a diminué de 1,4% dans le groupe d’entraînement et augmenté de 6,7% dans le groupe contrôle. Les sujets plus jeunes ont perdu plus de poids que les sujets plus agés. Il n’y a pas eu de différence en fonction du sexe. Les mensurations ont significativement diminué chez les femmes, au niveau de la poitrine (-0,7cm), des hanches (-0,4cm), de la taille (-1,4cm), des cuisses (-1,1cm). Chez les hommes, on a constaté une diminution au niveau de la taille (-1,1cm) avec un gain au niveau de la partie supérieur des bras (+1,5cm), du tronc (+1,2cm) et des hanches (+0.3cm). Le groupe contrôle n’a montré ni réduction ni gain au niveau de la taille et des cuisses.
De plus, l’entraînement avec EMS a entrainé les effets généraux suivants. La perception du corps s’est améliorée. 83% se sont sentis moins tendus. 89,1% ont noté une plus grande stabilité et 83,8% une augmentation de leur performance, 86,8% des changements positifs de leur aspect corporel. Globalement, 90% des participants ont apprécié l’entraînement.
De plus, avec des intensités plus élevées, on obtient des résultats meilleurs chez les patients qui se plaignent, mais avec une augmentation de la fréquence des douleurs musculaires.

Conclusion
Un entraînement avec EMS de tout le corps est une méthode convaincante dans le traitement des douleurs dorsales et de l’incontinence urinaire. Il permet d’obtenir des gains de force identiques voire même supérieurs à ceux obtenus avec un entraînement traditionnel.
L’aspect corporel et la sensation de bien-être sont des éléments attractifs pour femmes et hommes de tout âge. En conséquence, l’entraînement avec EMS de tout le corps est une méthode d’entraînement efficace qui attire un large spectre de groupes-cibles quel que soit l’âge.

Effets à court et à long terme de l’entraînement avec stimulation mécanique et électrique sur les paramètres de force. Université Allemande du Sport de Cologne, 2008; publié entre autres dans l'annuaire du BISP – Promotion de la recherche 2008/09)

Objectif
L'objectif de la présente étude était de comparer les méthodes classiques d’entraînement de force avec la méthode dynamique d’EMS de tout le corps et en particulier, ,leurs effets sur la force et la vitesse.

Résultats
Tous les types d'entraînement de la force ont amélioré significativement la performance maximale. La force maximale a été améliorée de 16%, au sein du groupe hypertrophie, de 9-10% au sein des groupes avec EMS. Seuls les groupes avec EMS ont obtenu une amélioration nette de la vitesse. La performance mesurée a été améliorée grâce à une vitesse plus élevée d'environ 30% - nettement plus que dans les méthodes classiques (16-18 %). Cela est apparemment dû à un contrôle direct de l’EMS sur les fibres musculaires à contraction rapide.

Les modèles d’entraînement mixtes tels que l’entraînement avec EMS et entraînement classique de l'hypertrophie montrent des changements qui résultent de ces deux stimuli d'entraînement (une croissance de 7% au maximum en force et de 12% en performance).

L’association de procédés d’entraînement classique et moderne pourrait ainsi ouvrir de nouveaux modèles prometteurs de stimuli. Les effets à long terme de l’entraînement avec EMS de tout le corps doivent notamment être soulignés. Les augmentations de performance les plus importantes apparaissent après une période de deux semaines de régénération musculaire.

Conclusion
Par rapport aux différents types d’entraînement qui augmentent la force, la vitesse et la dynamique de tout le corps, l’entraînement avec EMS par miha bodytec se confirme être une méthode d’entraînement très efficace. L’entraînement avec EMS de tout le corps a été la seule forme d’entraînement capable d'améliorer au maximum les performances sportives par la vitesse du mouvement. En outre, les effets à long terme offrent de nouvelles possibilités dans la périodicité de l’entraînement. Un mélange soigneusement dosé d’EMS et d’exécution dynamique du mouvement représente une association prometteuse pour l’entraînement de la force et de la vitesse.

Effets de la stimulation électrique de tout le corps sur le métabolisme de base, les paramètres anthropométriques et musculaires des personnes âgées. Essai de l’entraînement avec électromyostimulation. Kemmler, W. / BIRLAUF, A. / von Stengel, S., Université d'Erlangen-Nuremberg 2009).

Objectif
Un changement important dans la composition du corps, avec une augmentation de la masse graisseuse abdominale et une réduction correspondante de la masse musculaire, apparaît en particulier chez les femmes après la ménopause. Pour contrer cette tendance, l’entraînement avec électromyostimulation de tout le corps s'impose aujourd'hui comme une alternative à l'entraînement musculaire traditionnel, avec des charges orthopédiques et cardiaques plus petites et un volume d’entraînement relativement faible.
L'objectif de cette étude pilote était d'établir l'applicabilité et la faisabilité de l’entraînement avec EMS chez les personnes âgées ainsi que de déterminer l'efficacité de cette forme d’entraînement sur les paramètres anthropométriques, physiologiques et musculaires.

Résultats
Le taux du métabolisme de base a montré des réductions significatives dans le groupe GC (-5,3%, p = 0,038) et aucun changement (-0,2%, p = 0,991) dans le groupe EMS. Malgré un effet modéré (écart type): 0,62), des tendances sans différence significative sont apparues entre les groupes EMS et CG (p = 0,065). La valeur cumulative pour l'épaisseur du pli cutané a considérablement diminué dans le groupe EMS de 8,6% (p = 0,001) comparativement à une augmentation insignifiante dans le groupe contrôle (1,4%), une différence qui s'est avérée être statistiquement significative (p = 0.0001, écart type : 1,37). Le tour de taille, critère d'adiposité abdominale, a diminué dans le groupe EMS de façon significative avec -2,3% (p > 0,001) par rapport au groupe CG: 1.0% (p = 0,106). La différence entre les groupes intermédiaires correspondants s'est avérée significative (p = 0,001, écart type : 1,64).

Conclusion
En résumé, les améliorations des paramètres fonctionnels tels que la force maximale et la vitesse ont été démontrés ainsi que les effets sur la santé et la composition du corps.
De plus, une grande acceptation de l’entraînement avec EMS dans cette population de femmes ménopausées bien entraînées a été établie. Ainsi, outre son efficacité, la faisabilité de ce type d’entraînement semble assurée.

Source : https://www.miha-bodytec.com/fr/studien/

CONTACTEZ NOUS

Vous avez une question, un objectif ?
Prenez contact pour faire le point et élaborer ensemble votre programme.

 
Adrien Rodrigues Pereira
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. I Port.06 95 27 81 83
40 bis rue Antoine lumière - 69008 Lyon

   
Kevin Rimet
Mama Works : www.mamaworks.com
92 cours Lafayette - 69003 Lyon

Créé par Petite Fée © 2015